les Ciné-Débats de l’UPT

2 documentaires: « La Tourmente grecque » et « La Sociale »

  • « La Tourmente Grecque » Documentaire de Philippe Menut, 2015, Jeudi 29 septembre à 20H30 au cinéma American Cosmograph (ex UTOPIA Toulouse), en collaboration avec Les Amis du Monde Diplomatique, l’Université Populaire de Toulouse, Horizons Grecs et Égalité Toulouse Mirail 31 : projection unique suivie d’une rencontre avec le réalisateur Philippe Menut et Christos Zias, président de l’association Horizons Grecs.

« La Grèce est un laboratoire pour tester sur un petit pays une politique effroyable au nom d’une dette artificiellement gonflée. Depuis le début des réformes, prétendues réponses à la crise, le chômage est passé de 10 à 28% et la dette a grimpé de 50 % ! Et ces politiques continuent. » PhIlIPPe Menut La Tourmente grecque donne la parole à des salariés, économistes, médecins, ministres, chômeurs, philosophes, journalistes… et analyse les mécanismes de réformes et ses conséquences : les hôpitaux fermés, la télé nationale supprimée, les magasins rideaux baissés, la pauvreté dans la rue, la vente de biens publics comme le port du Pirée passé sous contrôle chinois… À l’argument « il n’y a pas d’alternative » asséné par les représentants européens, les protagonistes répondent par l’audace, la solidarité, la réflexion, conscients que la crise n’est pas tombée du ciel et que si elle est devenue un outil d’appauvrissement pour un grand nombre et d’enrichissement pour quelques-uns, ce n’est certainement pas une fatalité.

http://www.universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article771

  • « La Sociale » Documentaire de Gilles Perret, 2016, mercredi 5 octobre UTOPIA Tournefeuille à 20h30, avant-première suivie d’une rencontre avec le réalisateur Gilles Perret. Soirée organisée avec l’Université Populaire de Toulouse .

« LA SÉCU, C’EST LE DROIT DE VIVRE » Après Ma mondialisation (disponible en Vidéo en Poche), Walter, retour en résistance, De mémoires d’ouvriers, et avoir retracé l’histoire du programme du Conseil National de la Résistance, intitulé magnifiquement Les jours heureux, Gilles Perret suit le parcours de ces lois littéralement révolutionnaires, pour en réhabiliter l’origine qui a aujourd’hui sombré dans l’oubli. Il nous conte ainsi cette utopie folle qui, dans cette période sombre, devint réalité à la Libération…La sécurité sociale prend en charge l’assurance maladie, la retraite, les allocations familiales et les accidents du travail. En plus du régime général des salariés, elle gère aussi celui des agriculteurs, des indépendants et les régimes spéciaux. Son budget équivaut à deux fois et demi celui de l’État, autant dire qu’il suscite des convoitises, ce qui explique pourquoi la Sécurité Sociale est régulièrement attaquée.

http://www.universitepopulairetoulouse.fr/spip.php?article781