Une nouvelle semaine de mobilisation et un nouveau temps fort le 2 juin

Le mouvement contre la Loi Travail continue. Il dispose d’un soutien écrasant de la population, un soutien que rien n’altère. Ni les rodomontades de Valls, ni le coup de force antidémocratique du du 49.3, ni une utilisation particulièrement scandaleuse de la police, ni la minable campagne politico-médiatique dirigée contre la CGT et son principal dirigeant, Philippe Martinez.

C’est un mouvement multiforme qui continue :

  • Des mouvements de grève reconductible et des blocages se développent toujours plus, dans les rafferies, l’énergie et les transports.
  • Des rassemblements et actions « surprise » se multiplient.
  • Une nouvelle journée d’action partout dans le pays, avec grève et manifestation se déroulera le 2 juin prochain.
  • Une manifestation nationale est prévue pour le 14 juin.
  • Une votation citoyenne est en train de s’organiser. Valls, Macron et Hollande parlent beaucoup de la Constitution de la Ve République mais ils ont « oublié » d’avoir recours à une de ces dispositions : le référendum. Et pour cause, ils savent bien que le résultat leur serait très largement défavorable et que la crise politique qui en résulterait les emporterait. Et bien, le mouvement va lui-même organiser le vote ! Voir ici : http://votationtravail.fr/
  • Le mouvement Nuit Debout se poursuit également.

Le pouvoir montre des fragilités. Il commence à reculer : raison de plus pour avancer.

Nous ne lâchons rien. Retrait de la loi ! Hollande, Valls, Macron, démission !


LES RENDEZ-VOUS TOULOUSAINS DE LA SEMAINE

NUIT DEBOUT TOULOUSE  (https://www.facebook.com/NuitDeboutToulouse/) :

  • Dans le cadre de la journée d’action du 2 juin, Nuit Debout organise une action le matin sur le thème « libérons les flux et permettons à toutes et tous de rejoindre la manif de midi ! ». Le
    RDV est fixé à 6h du matin à Jean Jaurès pour une action pacifique et festive bien que matinale ! Venez déguisé-e-s, si possible, sur le thème de Robin des Bois !
  • Le soir, Nuit Debout place du Capitole à partir de 18h, grand rassemblement et débat sur le thème du travail

COLLECTIF Y A PAS D’ARRANGEMENT  (https://www.facebook.com/yapasdarrangement/) :

  • Le Samedi 4 juin, action pacifiste mais offensive à l’appel du collectif Y’a pas d’arrangement ! (Attac 31, DAL Toulouse31, Nuit Debout Toulouse, la Coordination des intermittent-e-s et précaires, les lycéen-nnes, les étudiant-e-s, etc) et personnes. Cette action s’incrit dans le cadre de la lutte contre la loi Travail et son monde qui en découle.
    /!\ 2 points de rendez vous ! /!\ : Métro Jeanne d’Arc et Jean Jaurès ! Venez avec votre plus beau polo et votre petit short !
  • Le collectif Y’a pas d’arrangement appelle aussi à une réunion publique ce soir mardi 31 mai à 18h30 au Capitole où au TNT s’il pleut.
    Venez nombreuse-eux pour participer à l’animation et l’organisation des actions et du collectif !

LES RENDEZ-VOUS TOULOUSAINS DU JEUDI 2 JUIN

Matin : Barrages filtrants sur des points névralgiques de l’économie (les rendez-vous seront communiqués ultérieurement)

12h : Manifestation, Métro Palais de Justice, place Lafourcade .


LE COMMUNIQUE CGT, FSU, FO, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL du 26 mai 2016

Loi Travail : un nouvel élan avec plus de salarié-es, jeunes, privé-es d’emploi, retraités dans l’action

La mobilisation contre le projet de loi travail s’amplifie et s’enracine durablement pour le retrait du projet de loi et l’obtention de nouveaux droits.

La détermination des salarié-es, jeunes, privé-es d’emploi et retraité-es est sans faille, comme le démontrent le nombre de manifestants ce jour et le nombre d’initiatives dans les entreprises, les sites industriels, les zones commerciales.

La violence des propos tenus par le gouvernement, le mépris à l’égard du mouvement social et son entêtement à ne pas retirer le projet de loi renforce cette détermination.

Les organisations réaffirment les termes de leur courrier commun envoyé le 20 mai au Président Hollande dans lequel elles demandaient à être reçues. Alors que celui-ci dit faire du dialogue social sa méthode de gouvernement, les organisations attendent toujours la réponse à leur courrier.

La mobilisation des salarié-es, jeunes et privé-es d’emploi est aujourd’hui majoritaire, l’opinion publique reste massivement défavorable au texte de loi et l’unité des organisations syndicales engagées, représentant du front large et résolu, reste intacte.

Des milliers de nouveaux salarié-es d’entreprises des plus petites au plus grandes, de tous secteurs professionnels sont entrés dans la mobilisation. De nombreux secteurs professionnels restent engagés, souvent dans un mouvement de grève reconductible, comme dans les raffineries, les centrales nucléaires, les ports, les cheminots, la RATP, les transports, etc.

Les organisations appellent à poursuivre et amplifier les mobilisations :

·         En multipliant et en soutenant les actions décidées par les salarié-es en assemblées générales, y compris reconductibles, dès ce soir.

·         En travaillant à des temps forts de convergence de luttes interprofessionnelles par la grève et les manifestations dans les prochains jours, sur tout le territoire et dans les professions.

Chaque jour doit être un nouvel élan dans la mobilisation.

·         En déployant dès le début de la semaine prochaine la votation citoyenne décidée en intersyndicale dans les entreprises, les administrations et les lieux d’études.

Cette votation sera remise au président de la République lors d’un nouveau temps fort dans la deuxième quinzaine de juin.

·         En créant les conditions de la réussite d’une puissante manifestation nationale le 14 juin à Paris,

Elles se retrouveront de nouveau pour assurer l’organisation et la réussite des mobilisations et initiatives.

Montreuil, le 26 mai 2016,

CGT, FSU, FO, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL