Communiqué de Ensemble! Coupure des aides à l’agriculture biologique : le gouvernement fait du productivisme agricole.

Le gouvernement vient d’annoncer le retrait de l’Etat de sa part de cofinancement des aides au maintien pour les producteurs en agriculture biologique.
Le pouvoir lance ainsi un message extrêmement négatif aux producteurs engagés en bio ou envisageant de le faire, dans un contexte où les aides annuelles, actuellement versées avec beaucoup de retard, devraient passer de 90 millions d’€ à  160 millions.
Ce message et ses conséquences risquent de casser le mouvement actuel de développement de la bio, pour en contrepartie, aider davantage l’agriculture conventionnelle comme le réclame la FNSEA. De plus ce message est lancé pendant les « Etats généraux de l’alimentation », annoncés pour fonder la nouvelle politique agricole et alimentaire !
Ce retrait du cofinancement de ces aides par l’Etat français peut entraîner un effet domino très négatif, en risquant de remettre en cause les aides européennes et d’imposer de nouvelles charges aux Régions.

Laisser faire le marché dans l’organisation de l’agriculture, sans augmentations des aides ciblées va encore fragiliser davantage de nombreux producteurs et l’avenir du bio local.

« Ensemble ! » exige le maintien et le développement de ces aides pour l’agriculture biologique. Au-delà de la question strictement financière, c’est le choix entre une agriculture industrielle, celle notamment défendue par la direction de la FNSEA, et une agriculture qui garantisse un travail et un revenu aux paysans, ainsi qu’un respect des équilibres écologiques qui est en jeu.
Le 28 septembre 2017.