Communiqué de Ensemble! Hollande et Valls ne gagneront pas.

« Ensemble! » se félicite du succès des manifestations organisées à Paris et dans plusieurs villes en régions par l’intersyndicale avec le soutien de plusieurs organisations politiques.

Des dizaines de milliers de personnes ont de nouveau exigé avec détermination le retrait du projet de loi travail.

A Paris, le gouvernement qui voulait interdire toute manifestation a été obligé de reculer et s’est ridiculisé.

Mais, la nasse policière organisée autour de la Bastille et du bassin de l’Arsenal a engendré des arrestations et une multitude de contrôles, fouilles, parfois répétés pour la même personne. Les contrôles au faciès, pour les jeunes en particulier, sont toujours pratiqués.

Cette situation insupportable ne doit pas se répéter et nous exigeons, comme l’intersyndicale, le respect du droit de manifester sans être confiné dans une sorte de « fan zone ».

Dans la soirée, le siège de la CFDT a été tagué et dégradé. Ces dégradations sont insupportables. Elles détruisent tout débat démocratique. « Ensemble! » les condamne !

La prochaine échéance de la mobilisation c’est le 28 juin.

Nous réaffirmerons notre exigence du retrait du projet de loi travail, notre condamnation des coups de force du gouvernement Valls. Ce gouvernement doit cesser d’utiliser les violences policières. Il devra entendre le refus de la majorité de l’opinion publique et de la masse des salarié-e-s.

Le 24 juin 2016.