Communiqué de Myriam Martin : Contre l’implantation de la gare du téléphérique sur le site du lycée Bellevue

Ce matin a eu lieu devant le lycée polyvalent à Toulouse, un rassemblement contre le tracé du téléphérique en projet, tracé qui passerait à l’intérieur du lycée. J’y étais avec mes collègues pour soutenir l’action qu’avaient décidé les lycéen-nes.

Ce tracé impactera durement cet établissement, par les destructions qu’il pourra occasionner (loge du concierge, terrain de foot, parc etc.) et par les troubles qu’il provoquera : des bâtiments avec des centaines d’élèves survolés, des problèmes de nuisances et donc la détérioration des conditions de travail pour tous, des problèmes de sécurité comme on a pu le démontrer ce matin quand on se retrouve d’un seul coup avec devant le parvis du lycée et à côté des 4 voies de la route de Narbonne, avec des centaines de personnes, voire plus d’un millier.

Monsieur Le Maire ne semble pas comprendre pourquoi l’ensemble de la communauté éducative ( élèves, parents d’élèves et tous les personnels du lycée ) est conte ce projet. Il parle de « nombreuses concertations ». Il a fallu se battre pour se faire entendre. Mais surtout Mr Moudenc confond concertation avec information. Ce n’est pas parce qu’il y a eu de l’information qu’il y a eu discussion sur le tracé. Nous continuerons à nous mobiliser pour faire entendre raison au maire de Toulouse.

Myriam Martin, professeur au lycée Bellevue et conseillère régionale Occitanie, présidente de la commission éducation