Communiqué d’Ensemble! Le peuple catalan a le droit de décider le 1er octobre !

En juin 2006, la communauté de Catalogne a adopté un nouveau statut d’autonomie.
Après son adoption par les parlements catalan et espagnol (à l’issue d’une négociation avec l’état central), il a été validé par un référendum qui a recueilli 73,27 % des suffrages (bien que minoritaire en termes de participation).

Malgré cette double approbation, le Parti populaire et plusieurs communautés autonomes ont engagé un recours juridique. Après quatre années d’instruction, le Tribunal constitutionnel a rendu sa décision en estimant que le nouveau statut était non conforme à la constitution sur plusieurs points tels que les notions de nation, de justice autonome et sur la fiscalité.

La décision du Tribunal constitutionnel a entraîné une manifestation rassemblant plus d’un million de personnes le 10 juillet 2010 à Barcelone, avec comme mot d’ordre : « Som una nació. Nosaltres decidim » (Nous sommes une nation, Nous décidons) et a inauguré un cycle de mobilisations inédit en Catalogne.

Un nouveau référendum catalan est convoqué à l’initiative du gouvernement régional pour ce 1er octobre 2017. La population devra se prononcer sur la question suivante : « Voulez-vous que la Catalogne soit un Etat indépendant sous la forme d’une République ? ».

Aujourd’hui 80 % des Catalan-es se disent favorables à un référendum sur le « droit à décider », les manifestations de la « Diada » du 11 septembre viennent de rassembler 1 million de personnes dans les rues de Barcelone, 700 maires sur environ 900 vont organiser le vote, malgré les poursuites engagées à leur encontre par Madrid, la volonté du peuple catalan est claire. Il veut pouvoir décider de son avenir.

Le gouvernement du Parti Populaire, soutenu par Ciudadanos et le PSOE, au lieu d’écouter un peuple et d’ouvrir des négociations toujours possibles sur un état fédéral ou confédéral ou encore tout simplement en accordant aux Catalans de nouveaux droits, a choisi comme unique politique la répression.

Ensemble ! soutient le droit à décider du peuple catalan et rappelle que le droit à l’autodétermination est un droit démocratique reconnu par les Nations Unies, un droit qui s’est exercé il y a peu en Ecosse.

Ensemble ! dénonce la répression policière, judiciaire et militaire d’un Etat espagnol monarchique et centraliste, encore marqué par l’héritage franquiste, visant à empêcher l’exercice d’un droit démocratique. Les questions politiques doivent trouver une solution politique.

Bagnolet le 20 septembre 2017.