Contre la répression du gouvernement Macron, Pour nos droits démocratiques

Notre camarade, membre de notre mouvement, Genevieve LEGAY a été très gravement blessée à Nice ce samedi 23 mars lors d’une charge policière contre un rassemblement pacifique pour la liberté de manifester.

ENSEMBLE! lui apporte sa totale solidarité, ainsi qu’à sa famille.

Des manifestantˑeˑs ont aussi été violemment interpelléˑeˑs tout au long de la journée.

ENSEMBLE ! dénonce l’attitude irresponsable des autorités qui a, elle et seulement elle, provoqué cette situation.

ENSEMBLE! condamne la répression des rassemblements pacifiques qui ont eu lieu ce samedi à Nice.

L’interdiction illégitime des manifestations et rassemblements dans une grande partie de Nice par le préfet ne justifie en rien d’utiliser la force contre des citoyenˑneˑs qui se rassemblent pacifiquement pour faire respecter leurs droits démocratiques et leur droit à vivre dignement.

– Il est urgent de stopper la fuite en avant répressive qui s’abat depuis plusieurs années, et encore plus depuis la « révolte » des gilets jaunes, sur les mobilisations citoyennes, syndicales et politiques.

– Il est urgent de se mobiliser dans l’unité pour imposer le respect des droits démocratiques et faire accepter les revendications légitimes de justice sociale.

ENSEMBLE! exige, comme ATTAC dont Geneviève est par ailleurs porte parole départementale, que toute la lumière soit faite et que les responsabilités de ces actes de violence soient clairement établies;

Nous appelons, avec de nombreuses organisations, à un rassemblement pacifique ce lundi 24 mars, à 18h sur la place Garibaldi à Nice pour exprimer notre solidarité avec Geneviève et notre colère face à la répression inacceptable dont elle a été victime.

Communiqué national d’Ensemble !

 

Dans un entretien à Nice-Matin, M. Macron affirme que les mesures sécuritaires ont été mises « en œuvre avec professionnalisme et mesure à Nice ». Il se permet ensuite d’affirmer que notre camarade Geneviève « n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre » pour finir par lui souhaiter « peut-être une forme de sagesse ».

Nous savions déjà que la décence n’était pas son fort. Nous ne sommes donc pas particulièrement surprisˑeˑs de la teneur de ses propos. Mais nous tenons à préciser certaines choses au sujet de la « sagesse » de Geneviève :

– pendant que M. Macron et son gouvernement détruisent l’éducation nationale à grand coup « d’école de la confiance », Geneviève continue à aller dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves au commerce équitable.

– pendant que M. Macron et son gouvernement refusent d’interdire le glyphosate, Geneviève se bat quotidiennement pour l’environnement et la transition écologique.

– pendant que M. Macron et son gouvernement mènent une politique en faveur des plus riches, Geneviève défend inlassablement la justice sociale et le partage des richesses.

– pendant que M. Macron et son gouvernement s’enfoncent dans l’autoritarisme et les attaques contre les libertés démocratiques, Geneviève manifeste pour défendre ces mêmes libertés.

– pendant que M. Macron expulse des étrangers mineurs, Geneviève mobilise pour l’accueil des migrantˑeˑs.

Que M. Macron garde son paternalisme et son mépris pour lui et qu’il en profite pour découvrir ce qu’est la décence. Geneviève n’a besoin de personne pour apprendre ce qu’est la sagesse. Elle pourrait par contre sans problème donner des leçons de sagesse à un pouvoir qui s’enfonce dans le cauchemar néolibéral et le vertige autoritaire.

En vérité, en parlant de sagesse, Macron veut inciter Geneviève et nous toutes et tous à la résignation et l’acceptation de l’ordre établi.

Face aux inégalités, aux injustices et aux discriminations, jamais de résignation et d’acceptation !

Un autre monde est possible, un autre monde est nécessaire,

voilà la sagesse, voilà ce que nous dit Geneviève !

Ensemble 06

Nice, le lundi 25 mars 2019