Déclaration d’élus du Conseil départemental, d’élus de la ville de Toulouse et de députés à propos du campement des allées Jules Guesde

Les jeunes migrants exilés qui vivaient depuis fin 2019 dans l’ex EHPAD des Tourelles géré par le CCAS de la ville de Toulouse, ont été expulsés à la demande du Maire, Jean-Luc Moudenc, le 26 août dernier.
Ils campent depuis lors sur les Allées Jules Guesde dans des conditions très précaires.

Cette situation est humainement indigne. Elle a trop duré. Notre devoir commun d’humanité nous empêche d’accepter que des jeunes, dont les parcours sont déjà jalonnés de nombreux traumatismes, soient laissés à la rue par une décision politique.

Attachés aux valeurs de la République, nous demandons à ce qu’une solution soit trouvée dans les plus brefs délais. Le Préfet a proposé que se tienne une réunion associant toutes les parties, la préfecture, le conseil départemental, la mairie de Toulouse, les représentants des jeunes.

Nous soutenons cette initiative. Il est en effet possible de trouver un hébergement digne qui permet à la fois de sortir de la situation de crise et de trouver des solutions pérennes pour chacun de ces jeunes.
Cette réunion doit se tenir dans les meilleurs délais. Toutes les parties concernées en ont accepté le principe. Seule la mairie de Toulouse refuse d’y participer. Nous demandons à Jean-Luc Moudenc de faire preuve d’humanité et de reconsidérer sa position.

Signataires :
Conseillers municipaux de Toulouse : Michèle Bleuse, Hélène Cabanes, Romain Cujives, Aymeric Deheurles, Jamal El Arch, Vincent Gibert, Isabelle Hardy, Caroline Honvault, Pierre Lacaze, Antoine Maurice, Maxime Le Texier, Hélène Magdo, Odile Maurin, François Piquemal, Agathe Roby.

Conseillers départementaux : Anne Boyer, Zohra El Kouacheri, Jean-Michel Fabre, Vincent Gibert, Ines Goffre Pedrosa, Isabelle Hardy, Caroline Honvault, Julien Klotz, Jean-Louis Llorca, Lauriane Masela, Marc Péré, Anais Saint Aubin, Aurélien Taravella.

Députés de la Haute-Garonne : Christine Arrighi, Hadrien Clouet, Anne Stambach, François Piquemal.