DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE LA MOBILISATION CONTINUE !

Communiqué de Presse
Du collectif « Le camp des femmes »
Femmes unies, toutes à l’abri !

DES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET LEURS ENFANTS A LA RUE
LA MOBILISATION CONTINUE !

Le vendredi 23 novembre à Toulouse, plus de 300 femmes se sont mobilisées devant la préfecture, place Saint-Étienne. Le collectif « Le camp des femmes » a installé un campement pour signifier sa révolte face à la situation de femmes victimes de violences conjugales qui se retrouvent à la rue, le cas échéant avec leurs enfants, faute de solution d’hébergement pérenne.

Ce jour-là, une délégation de 5 personnes a été reçue par la Sous-Préfète de la Haute-Garonne et le chef de cabinet du Préfet.

Aucun engagement n’a été pris par les services de l’État, si ce n’est un rendez-vous de travail qui aura lieu le 4 décembre à la préfecture avec des représentantes du collectif « Le camp des femmes » et de la Fédération Solidarité Femmes.

Le collectif « Le camp des femmes » vous convie à une conférence de presse Le 4 décembre 2018 à 11h devant le parvis de la préfecture pour rendre compte des échanges avec les services de l’Etat et faire part le cas échéant des engagements pris.

Nous exigeons :
Que les femmes victimes de violences conjugales bénéficient, lorsqu’elles quittent leur conjoint violent, d’une mise à l’abri immédiate, inconditionnelle et pour une durée indéterminée jusqu’à ce qu’une solution pérenne soit trouvée.
Le collectif « Le camp des femmes » demeure actif dans les diverses initiatives organisées et sera présent et mobilisé le 4 décembre à 14h aux cotés des associat