Libérez Rami !

Mardi 10 décembre, à la fin de la manifestation contre la réforme de la retraite à point, un élève du lycée Stéphane Hessel, le jeune Rami a été arrêté. Hier soir malgré le rassemblement et multiples interventions appelant à sa libération, ce jeune lycéen a été mis en garde à vue sans qu’on connaisse le chef d’inculpation. A22h25 il n’avait toujours pas été auditionné. Ce matin il lui a été signalé son maintien en garde à vue.

Rami est mineur et c’est aussi un jeune très investi dans les luttes pour la justice sociale, pour le climat.

Comment interpréter cette garde à vue prolongée pour un jeune qui n’a jamais eu de problème avec la justice ? Ne serait-ce pas une tentative d’intimidation en direction des jeunes qui entrent dans la lutte sur les retraites ?

Doit on craindre à nouveau la répression, comme l’année dernière lors de la mobilisation contre les réformes Blanquer, à l’encontre de lycéens et de lycéennes inquiets à juste titre de leur avenir ?

Nous demandons la libération immédiate de Rami ainsi que l’abandon de toute poursuite judiciaire.

Myriam Martin, Jean-Christophe Sellin et Guilhem Serieys, conseillers régionaux d’Occitanie de la France Insoumise