L’Université d’automne d’Ensemble, c’est demain. On y va !

Même si l’on écarte les tumultes de la séquence électorale et les bouleversements qu’elle a entraînés, ces derniers mois ont vu se succéder les évènements majeurs. Chacun suscitant interrogations et controverses, espoirs et inquiétudes… Mais à un rythme tel que le suivant a paru effacer le précédent.

Soulèvement populaire en Guyane, qui oblige à s’interroger sur ce qu’il en est de ce morceau de France en terre amazonienne.
Puis ce fut le Venezuela, avec la menace d’une guerre civile, et l’invitation à étudier l’évol,ution des gauches latino-américaines.
Et aussi à se pencher sur cette notion de « populisme », bien installée là-bas mais qui tend à s’acclimater ici.
Aujourd’hui, c’est la Catalogne qui explose,  secouant sérieusement l’Etat espagnol et provoquant une onde de choc susceptible d’ébranler davantage une Union européenne déjà bien fragilisée.

Quant aux ouragans qui ont ravagé la Caraïbe et jusqu’aux Etats-Unis,  leur puissance inédite, n’en déplaise à Donald Trump, n’est pas sans lien avec un dérèglement climatique qui renforce la nécessité d’une grande transition écologique…
Et comment oublier les drames permanents auxquels on n’a pas le droit de s’accoutumer. Les révolutions, contre-révolutions  et guerres au Moyen-Orient. Ces femmes, hommes et enfants qui par affrontent les mille et un dangers des dites « migrations » ?

A toutes ces questions nous y réfléchirons et en discuterons. Lors de l’Université d’automne, pas à la va vite, contraints à de messages éphémères, mais en prenant le temps, celui nécessaire au sérieux de la réflexion et de l’échange. Tout en préservant des moments de convivialité et en réservant des apartés surprenants…

Et les bouleversements du paysage politique français, nous en parlerons aussi…

Tous les élements « pratiques » ici.