Pas une voix ne doit manquer pour Archipel citoyen !

Un appel de Myriam Martin d’Ensemble ! 31 à voter et faire voter pour Archipel Citoyen

Le 28 juin prochain se tiendra le deuxième tour des élections municipales. A Toulouse ce vote revêt un enjeu particulier. La possibilité de battre enfin la droite, aux manettes dans notre ville depuis plus d’un demi-siècle avec une seule interruption, s’offre à nous, toulousains et toulousaines.

La quatrième ville de France est devenue une métropole difficile à vivre au quotidien, embouteillages monstres, insuffisance des transports en commun, une ville polluée. Mais aussi une ville où le maire actuel non seulement ne se préoccupe pas des inégalités mais les a creusées. La ségrégation sociale et urbaine divise la ville. L’argent public n’est pas mis au service de toutes et tous et des services publics mais au service de projets pharaoniques aussi coûteux qu’inutiles (parc des expos au nord-ouest de la métropole, projet de la tour Occitanie ). De plus JL Moudenc est l’ennemi de la démocratie, cela fait 5 ans désormais qu’il a le soutien de la préfecture pour interdire les manifestations dans le centre-ville. Il est même prêt à demander la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au-delà du 11 juillet afin d’interdire toute manifestation le samedi ! Il est du côté de l’ordre macronien et de la répression.

Face à la liste qui mêle la droite classique et la droite macronienne, la liste d’Archipel, menée par Antoine Maurice, ouvre, enfin, une autre perspective, une véritable alternative pour Toulouse. La tête de liste, les candidat-e-s – dont nombre de militant-e-s du mouvement social -, tout comme ceux et celles qui soutiennent la démarche Archipel citoyen, ont, eux et elles, compris que le monde de demain ne peut plus être celui d’hier, qu’il faut s’attaquer avec détermination à la pollution en développant les transports en commun accessibles à tous et à toutes, qu’il faut s’attaquer aux inégalités sociales en privilégiant l’intérêt général plutôt que les intérêts particuliers de quelques un-e-s. Il s’agit d’assurer par exemple la sécurité alimentaire pour tous et toutes, avec une cantine gratuite pour les familles les plus modestes.

La démocratie doit être enfin établie avec notamment des assemblées citoyennes décisionnaires.

Quant à l’emploi, contrairement aux mensonges du maire actuel, c’est une préoccupation majeure de la liste Archipel qui propose de soutenir l’aéronautique afin de préserver l’emploi et d’accompagner les nécessaires mutations.

Aux abois, le maire sortant cherche à faire peur. C’est pourtant lui qui représente un grand risque, celui de poursuivre six ans de plus une politique climaticide, libertitide et antisociale. C’est Archipel qui ouvre l’espoir d’une rupture salutaire.

Le scrutin sera serré et le dénouement demeure incertain. Pas une voix ne doit pas manquer, pas de pinaillage, pas de calcul, pas d’abstention ! Votons en masse pour la liste conduite par Antoine Maurice !

La campagne bat son plein et nous avons besoin de l’aide de tous et de toutes.

Mobilisez autour de vous, appelez vos ami-e-s, vos proches pour qu’ils et elles aillent voter pour Archipel, le 28 juin. Si vous avez besoin d’arguments, de développer le programme, vous trouverez tout ce qu’il vous faut ici : https://www.larchipelcitoyen.org/programme-essentiel/

Si vous connaissez des gens susceptibles de voter pour nous et absents le 28, indiquez leur la possibilité de faire des procurations :https://www.larchipelcitoyen.org/procuration/

Si vous voulez passer à la vitesse supérieure et donner un coup de main substantiel, c’est ici : https://www.larchipelcitoyen.org/je-participe-2/

Mobilisation générale pour gagner le 28 juin !

Myriam Martin, conseillère régionale Occitanie, Ensemble, France Insoumise