Rapport Spinetta : le dynamitage du service public du rail

C’est donc un des artisans de la privatisation d’Air France qui a été chargé de rendre ses préconisations pour l’avenir de la SNCF. Ses orientations sont détonantes. Tel un pompier pyromane Spinetta veut réduire en cendre le service public ferroviaire : privatisation de la SNCF sur le modèle de France Télécom Orange, casse du statut des cheminots, concurrence sauvage, mise a mort du fret, fermetures des petites lignes régionales au bénéfice des cars.

Ainsi l’État va se décharger toujours plus sur les régions pour la prise en charge du train.

Ces politiques fragilisent les batailles pour le maintien ou la réouverture des lignes en zone rurale, irriguant l’ensemble des territoires, et donc maillons essentiels de l’égalité entre tous-tes nos concitoyen-nes.

Nous pouvons dynamiter à notre tour le rapport Spinetta et les projets de Macron. Organisons la riposte salarié-e-s du rail et leurs organisations syndicales, usagers et leurs collectifs, élu-e-s soucieux-ses de maintenir et de développer un vrai service public.

A notre tour engageons la bataille du rail !

Liem Hoang Ngoc, Myriam Martin, Jean Christophe Sellin, Guilhem Seyries,

Conseillers régionaux, conseillère régionale Occitanie

En jaune les lignes menacées.