REPONSE AUX 156 NOTABLES TOULOUSAINES

Myriam Martin, conseillère régionale Occitanie, Ensemble France Insoumise

Cher-e-s notables toulousain-e-s, je souhaitais réagir à « votre appel » à voter JL Moudenc le 28 juin prochain.

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/municipales-toulouse-guy-noves-et-149-autres-personnalites-appellent-voter-jean-luc-moudenc_34398154.html

Je n’ai pas été surprise par le contenu de votre appel mais une première question m’est venue à l’esprit. Aussi je vous la pose : avez vous lu le programme d’Archipel et connaissez vous vraiment les positions de notre liste (je ne suis pas candidate mais je soutiens notre liste avec une très grande détermination) ?

A vous lire, je ne pense pas. On est même en mesure de penser que c’est JL Moudenc qui a tenu le stylo de bout en bout, tellement on reconnaît son style inimitable avec ses préjugés, ses arguments d’autorité, ses calomnies et ses mensonges.

Commençons par l’emploi puisque c’est une crainte paraît-il pour vous.

 La liste Archipel ne se préoccuperait pas des emplois dans l’aéronautique ? Pour notre liste Antoine Maurice a déclaré tout simplement le contraire affirmant qu’il s’agissait aujourd’hui de protéger l’ensemble des salariés de l’aéronautique tout en travaillant à la transition écologique nécessaire. Ce sont nos candidat-e-s, nos militant-e-s qui se retrouvent devant Derichebourg pour dénoncer le sort fait aux salariés qui perdent du salaire, des droits acquis et même leurs emplois. Pas vu la présence de candidat-e-s de la liste Moudenc ni de membres de votre appel qui se soucient tant de l’emploi. Pas entendu non plus votre émoi concernant le licenciement de milliers d’intérimaires depuis mars, après le début du confinement.

Continuons : ainsi JL Moudenc serait le seul en mesure « de protéger la ville » ? Contre qui ? les vilain-e-s manifestant-e-s ? Là encore on est dans la caricature la plus outrancière. La solution de facilité démagogique quand on veut faire peur : jouer sur l’irrationnel.

Oui nous sommes pour le rétablissement de la liberté de manifester. Comme le conseil d’état dont le juge des référés a suspendu l’interdiction générale et absolue de manifester sur la voie publique, la semaine dernière. Tout simplement parce qu’interdire toute manifestation ad vitam aeternam dans un pays démocratique, dans le cadre d’un état de droit, cela est impossible. Vous seriez contre cela ? Contre des libertés fondamentales ? Je ne peux le croire.

Parlons programme.

Votre appel montre que vous ne le connaissez pas ou qu’il ne vous intéresse pas. En effet il ne parle pas qu’à une poignée de toulousain-e-s, il s’adresse à tous et à toutes. Et il tente de rétablir de la justice sociale là où il n’y a qu’injustice et inégalités. Cela vous choque qu’on établisse une cantine de qualité avec la gratuité pour les familles les plus modestes ? C’est incohérent de proposer une vraie tarification sociale pour que la plupart d’entre nous utilisent les transports en commun, mesure bonne pour le porte monnaie et pour la planète ?

C’est choquant de dénoncer les grands projets inutiles de M Le Maire qui coûtent fort chers, ne répondent absolument pas aux besoins de tous-tes les habitant-e-s et ont fait grimper nos impôts locaux ? Je pense à la tour Occitanie par exemple. L’argent public ne serait pas plus utile aux écoles pour leur rénovation et leur isolement thermique ?

A-t-on tort de penser que des mesures doivent être prises pour lutter contre la pollution de cette ville, que dis-je, son asphyxie ? On ne peut plus laisser cette ville aux promoteurs immobiliers qui accélèrent le bétonnage et l’artificialisation des sols, avec le consentement et la complicité de la mairie actuelle.

Voilà quelques éléments du programme défendue par tous et toutes au sein de la liste Archipel. Oui notre liste est hétéroclite dîtes vous. Et alors ? Elle a été bâtie pour être le plus possible à l’image de notre ville. Le moins qu’on puisse dire, ce n’est pas le cas de ceux qui composent votre appel.

Permettez quelques remarques supplémentaires quand même sur la composition de celui-ci.

Faire appel au ban et à l’arrière ban du monde rugbystique en dit long sur la crainte du maire de perdre son fauteuil.

Je ne suis pas choquée que des sportifs-ves, des artistes s’engagent. Souvent ils et elles le font pour une noble cause. Difficile de considérer comme une noble cause de voler au secours du maire actuel ! Mais passons. Cependant on est dans une période particulière, celle de la pandémie et de ses conséquences. Alors que le stade toulousain a dû faire appel à la solidarité des supporters et des supportrices toulousain-n-es, il peut être difficile pour le club que quelques joueurs en activité qui aient signé cet appel ?  Croyez vous que les donateurs et donatrices modestes (dont je suis car amatrice de rugby et supportrice du stade!) pour l’opération une brique pour le stade toulousain sont tous et toutes des électeurs et des électrices de droite ? Ils et elles ont donné sans à priori politique et par amour du sport. Certains donc auraient pu s’abstenir par respect pour tous les soutiens du stade d’où qu’ils viennent.

Enfin, sur les 156 « personnalités », j’ai compté 9 femmes. Peut-être en ai je oublié quelques unes, certains prénoms étant des prénoms épicènes. Mais cela fait peu. Visiblement dans vos  milieux les « personnalités » recherchées sont surtout des hommes ! Une preuve de plus s’il en est que vous représenter le monde ancien, le monde d’avant.

Pas de doute le 28 juin prochain il faut voter pour Antoine Maurice et la liste Archipel, pour qu’enfin une nouvelle ville commence !